Les 3 histoires les plus incroyables des Jeux Olympiques d’hiver La flamme emblême des Jeux Olympiques (©iStock)

Les 3 histoires les plus incroyables des Jeux Olympiques d’hiver

Classé dans : Mes passions | 0

Les 23e Jeux Olympiques d’hiver se tiendront du 9 au 25 février prochains à Pyeongchang, en Corée du Sud. L’occasion de revenir sur trois des plus incroyables histoires qui ont marqué à jamais les JO.

Les Jeux Olympiques sont l’occasion de voir les meilleurs athlètes du monde s’affronter pour remporter une médaille d’or, le Graal absolu, le rêve de toute une vie pour beaucoup. Pour d’autres, une médaille est un détail : l’important, finalement, « c’est de participer ». Retour sur ces sportifs qui ont fait de leur Olympiade une aventure humaine sans égal.

 

Eddy « the Eagle »

Il s’appelle Michael Edwards. Mais pour tout le monde, il est et restera « Eddy the Eagle ». Passionné de sport depuis sa plus tendre enfance, Edwards, né en 1963 dans une petite ville prospère du cœur de l’Angleterre, n’a rien d’un athlète. C’est pourtant bien lui qui représentera son pays lors des JO de Calgary, en 1988, dans l’épreuve du saut à ski. Confronté aux meilleurs spécialistes de la discipline, Edwards ne fait pas de miracle. Il termine dernier. Mais sa pugnacité pour en arriver là et, surtout, son immense joie de vivre, on fait de lui une des vedettes des Jeux de 1988. À tel point que lors de la cérémonie de clôture, le patron du Comité organisateur, s’adressant aux athlètes, déclarera : « Certains d’entre vous ont gagné des médailles d’or, d’autres ont battu des records du monde. Et certains ont même volé comme des aigles. » Eddy « the Eagle » était né.

 

Les bobeurs jamaïcains

Une histoire si incroyable qu’un film – « Rasta Rockett » – en a été tiré. Retour en arrière. Nous sommes en 1987. Deux hommes d’affaires américains ont l’idée loufoque de créer de tout pièce une équipe de bobsleigh jamaïcaine pour les Jeux de Calgary, l’année suivante. Quatre volontaires sont sélectionnés dans les rangs de l’armée : le pilote Dudley Stokes et les lieutenants Devon Harris, Michael White et Samuel Clayton. Petit détail : aucun d’eux n’a jamais vu de bobsleigh de sa vie ! Le jour J, au bout de quelques virages, le bob jamaïcain se retourne. Mais les quatre hommes, encouragés par les applaudissements de la foule, trouvent la force de finir le parcours à pied. Un geste qui les fera entrer dans la légende.

 

Bradbury, ou la médaille la plus chanceuse de l’histoire des JO

Steven Bradbury a vécu le rêve américain. Littéralement. C’était le 16 février 2002. Ce jour-là, peu avant 14h, le patineur australien prend le départ du quart de finale du 1 000 mètres short track – du patinage de vitesse sur piste courte. Arrivé troisième, il est éliminé, le règlement stipulant que seuls les premiers sont qualifiés. Sauf que l’un d’entre eux, accusé d’avoir bousculé un adversaire durant la course, est finalement disqualifié. L’Australien est donc repêché et c’est sans pression qu’il participe à la demi-finale… qui va s’avérer tout aussi rocambolesque. Alors qu’il entame le dernier tour en avant-dernière position, Bradbury voit les trois adversaires le précédant chuter les uns après les autres ! Résultat ? Il se retrouve second et se qualifie donc pour la finale. Mais cette fois, il a un plan : puisque la chance semble lui sourire, il décide de passer toute la course en dernière position, au cas où… Génie ! Au dernier virage, ce n’est pas un, ni deux, ni trois concurrents qui chutent… mais les quatre ! Bradbury, bien à l’abri en dernière position se retrouve premier et décroche donc la médaille d’or ! Un titre olympique qui, aujourd’hui encore, est considéré comme la plus chanceux de l’histoire des JO.

 

Bon à savoir

Vous adoreriez vous rendre en Corée du Sud pour vivre au rythme des exploits des athlètes engagés ? Oui mais voilà, ce voyage à un coût. Savez-vous que dans le cadre d’un achat immobilier, vous pouvez faire d’importantes économies sur votre assurance emprunteur ?

Avec l’assurance prêt immobilier « Super Novaterm Crédit » de MetLife, vous bénéficiez d’une tarification adaptée à votre profil, que vous ayez des problèmes de santé, assuriez un gros capital, pratiquiez un sport à risque ou exerciez une profession spécifique. Un moyen simple d’alléger votre facture. Et de réinvestir cet argent dans un voyage à Pyeongchang par exemple !

Obtenir gratuitement un devis