Toutes nos astuces pour réussir votre entretien annuel Two Businesswomen Using Laptop In Boardroom Meeting

Toutes nos astuces pour réussir votre entretien annuel

Classé dans : Ma vie pro | 0

Le compte à rebours est lancé. Dans quelques jours, vous allez vous retrouver en tête-à-tête avec votre manager. Vous êtes stressé ? Pas de panique, on vous donne quelques astuces pour appréhender ce rendez-vous dans les meilleures conditions possibles.

Comme chaque année à la même période, ils sont de retour. Ils ? Les entretiens annuels, parfois la seule véritable occasion dans l’année de faire le point avec son management. Surtout, ils sont l’occasion de solliciter une mobilité, une augmentation, des avantages… On vous explique comment vous y préparer.

 

Un entretien annuel, oui, mais pour parler de quoi ?

Si l’entretien annuel est tout sauf un plaisir, faire l’autruche et ne s’en soucier qu’à la dernière minute serait une grave erreur. Déjà sollicitée par l’auteur de cet article pour savoir comment rédiger une lettre de motivation efficace, Lysiane, DRH dans un grand groupe de presse, insiste : « Un entretien annuel, cela se prépare ! Et la première chose à faire, c’est de s’informer sur les us et coutumes de votre entreprise. En effet, chaque structure a ses pratiques. Par exemple, toutes ne considèrent pas l’entretien annuel comme étant un moment opportun pour aborder les questions de mobilité ou de rémunération. Voilà pourquoi il est nécessaire pour l’employé d’avoir une vision claire du déroulement de son rendez-vous. Et ainsi être en mesure de le préparer dans les meilleures conditions possibles. » Pour savoir si vous pourrez aborder tel ou tel sujet, une seule solution : renseignez-vous auprès de votre manager ou de la DRH avant votre tête à tête.

 

Ne prenez pas à la légère votre auto-évaluation

Evaluation annuelle rime souvent avec auto-évaluation. Or, plus vous prendrez le temps de la rédiger « avec sérieux et objectivité, plus le dialogue avec votre manager sera constructif », détaille Lysiane. Et d’insister : « D’abord, savoir identifier ses leviers d’amélioration est une preuve de professionnalisme. Surtout, une auto-évaluation objective permettra de réduire le risque d’être en désaccord total avec son manager lors de la comparaison des grilles d’évaluation (la vôtre et la sienne, NDLR). Dans ce cas de figure, vous donneriez entièrement la main à votre interlocuteur pendant l’entretien. Difficile dans ces conditions de vous faire entendre… ».

 

Soyez honnête

Lors de votre entretien, pas de fausse modestie : « sous-estimer votre bilan s’il est bon serait une erreur, explique Lysiane. Tout comme « gonfler » artificiellement vos performances. Comme souvent, l’honnêteté est la seule alternative. Vous avez raté votre année ? Sachez reconnaître vos échecs avant de proposer des solutions pour que l’année qui arrive soit meilleure. Vous avez rempli tous vos objectifs ? Tant mieux. Mais cela ne doit pas vous empêcher de proposer des pistes de réflexion pour être encore plus performant à moyen terme. »

 

Solliciter une augmentation, ça ne s’improvise pas

Au bout d’un certain temps, la passion ne suffit plus. Sans perspective d’évolution salariale, l’engagement diminue. Pourquoi alors ne pas profiter de votre entretien annuel pour renégocier votre rémunération (si, comme on l’a vu plus haut, cela fait partie des us et coutumes de votre entreprise) ? Pour être sûr de trouver les bons arguments et, surtout, connaître les principales erreurs à éviter, allez donc lire ou relire notre article consacré au sujet. Outre l’aspect financier, gardez à l’esprit que vous pouvez également réclamer une montée en grade, un surplus de responsabilités ou encore la direction d’un projet.

 

Projetez-vous

À un moment ou à un autre, votre manager vous posera LA question : « Que souhaitez-vous pour l’avenir ? » Pour y répondre le plus précisément possible, il vous faudra avoir réfléchi à vos envies profondes, à ce qui vous motive vraiment, « et pas seulement viser la progression hiérarchique », insiste Lysiane. D’où l’importance de vous poser les bonnes questions : y-a-t-il des projets qui vous attirent plus que d’autres ? Dans quelle direction souhaiteriez-vous aller ? Et pour y parvenir, quelles compétences vous faudra-t-il acquérir ?

Bon à savoir

Et si votre entretien annuel vous faisait prendre conscience de votre envie de vous lancer d’autres défis comme l’entrepreneuriat par exemple ?

Avec l’assurance Prévoyance MetLife, dédiée aux travailleurs non salariés (TNS) et dirigeants, tentez l’aventure avec plus de sérénité.

Grâce à ses garanties, une rente ou un capital est versé en cas de décès ou d’invalidité permanente. En cas d’arrêt de travail, vous bénéficiez du versement d’une indemnité journalière permettant de compenser tout ou partie de votre rémunération et préservez ainsi votre niveau de vie et celui de votre famille.

Pour plus d’informations, parlez-en avec l’un des 5 000 courtiers partenaires MetLife.

Obtenir gratuitement un devis