Les examens préventifs, ou comment anticiper d’éventuels soucis de santé Prévenir, c'est guérir (©iStock)

Les examens préventifs, ou comment anticiper d’éventuels soucis de santé

Classé dans : Ma santé | 0

Trop souvent, on attend de tomber malade pour aller chez le médecin. C’est oublier que les examens préventifs peuvent éviter d’éventuels soucis de santé comme des problèmes de diabète, les maladies cardiaques et même certains cancers.

Les premiers frimas de l’hiver sont là. Bientôt, le père Noël descendra du ciel avec ses jouets par millier et, quelques jours plus tard, on se souhaitera tous en cœur « bonne année et bonne santé ! ». Et si, comme première résolution, vous décidiez de prendre davantage soin de vous en 2018 ? On vous aide en vous rappelant quels sont les rendez-vous médicaux à ne pas négliger.

 

On prend son courage à deux mains et hop ! On file chez le dentiste

4 Français sur dix[1] avouent ne pas consulter leur dentiste alors qu’ils en auraient besoin. Les raisons invoquées ? La peur d’avoir mal, le bruit de la fraise et la crainte des anesthésies locales. Pourtant, à trop attendre, une simple carie non traitée peut se transformer en un (très) douloureux abcès.

Alors, pour vous donner du courage et essayer d’honorer au moins un rendez-vous par an chez votre dentiste – c’est en tous cas ce que préconise l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire –, sachez tout d’abord que les soins dentaires sont aujourd’hui beaucoup plus « confortables » que dans vos souvenirs d’enfance. Et sont remboursés à 70 % par la Sécurité Sociale (hors dépassements d’honoraires). Toujours pas rassurés ? Pour les plus stressés d’entre vous, sachez que depuis 2009, les chirurgiens-dentistes ont la possibilité de vous faire respirer un gaz sédatif, le meopa, de façon à vous aider à surmonter vos peurs. Vous n’avez plus aucune excuse !

 

Pour garder un œil sur votre vue, direction l’ophtalmo

Si vous faites partie des 31 millions de Français porteurs de lentilles ou de lunettes, une visite de contrôle chez votre ophtalmo tous les trois-quatre ans est vivement recommandée. Pour les autres, l’équation est on ne peut plus simple : si vous souffrez de maux de tête récurrents et/ou si vous avez l’impression que votre vue baisse, ne perdez pas une minute et prenez rendez-vous chez un spécialiste. Sachez également qu’à partir de 40 ans, la presbytie se développe chez bon nombre d’entre nous, d’où l’importance, dès lors que vous avez deux fois 20 ans, d’aller faire un petit tour chez un ophtalmo pour vous assurer que tout va bien.

 

L’importance de vérifier régulièrement sa tension

12 millions. C’est, en France, le nombre d’adultes qui souffrent d’une pression artérielle trop élevée. Parmi eux, 7 millions l’ignorent. Or, l’hypertension artérielle (qui désigne une pression du sang anormalement élevée sur la paroi des artères) peut déclencher des troubles cardio-vasculaires, des problèmes d’insuffisance cardiaque ou encore des problèmes aux reins (insuffisance rénale) et aux yeux. Le plus embêtant, c’est que l’hypertension artérielle ne s’accompagne généralement d’aucun symptôme. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de mesurer sa tension dans n’importe quelle pharmacie.

 

Consulter son généraliste, même si on n’est pas malade

Rhume, fièvre ou encore mal de gorge nous poussent généralement à aller consulter un généraliste. Pourtant, il est conseillé d’y aller au moins une fois par an, et ce même si on est en parfaite santé. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce rendez-vous permettra à votre médecin traitant de s’assurer que vous ne souffrez d’aucune pathologie « cachée ». En outre, il pourra vous rappeler les vaccins à faire et vous prescrire un bilan sanguin pour vérifier vos taux de diabète et de cholestérol. Mieux vaut prévenir que guérir.

 

Le gynécologue, un rendez-vous primordial

C’est bien simple : l’examen gynécologique est conseillé à partir du début de l’activité sexuelle chez la femme. Pour s’assurer que tout va bien, il est ensuite recommandé de s’y rendre une fois par an. Chez les femmes de plus de 30 ans, un examen des seins une fois par an est suffisant. À partir de 45-50 ans, une mammographie doit être réalisée tous les deux ans pour dépister tout début de cancer du sein. En cas d’antécédents familiaux, cet intervalle entre deux examens passe à 12 mois.

 

Le check-up complet, ou comment tout faire en même temps

Vous n’avez pas le temps d’enchainer les rendez-vous chez les spécialistes ? Pas d’inquiétude, il existe une solution simple et gratuite : Le bilan de santé de l’Assurance Maladie. Proposé à chaque assuré, il dure environ 2 heures et demi et comporte plusieurs examens :

  • Des analyses biomédicales : prélèvement sanguin, analyse d’urines
  • Un bilan biométrique : poids, taille, calcul de l’IMC…
  • Un examen dentaire
  • Un entretien avec un diététicien
  • Un examen gynécologique pour les femmes
  • Une mesure de la pression artérielle
  • Un électrocardiogramme
  • Une série de tests : vue, audition etc.

Un excellent moyen de vérifier que tout va bien !

 

Bon à savoir

Le saviez-vous ? MetLife est LE spécialiste des risques spéciaux et propose des solutions sur mesure aux personnes présentant un risque aggravé de santé : son expertise lui permet d’optimiser la tarification en fonction du risque afin de proposer les meilleures garanties au meilleur prix.

Pour en savoir plus, parlez-en avec l’un de nos 5 000 courtiers partenaires MetLife. Il vous accompagnera pour trouver le contrat d’assurance adapté à votre profil, ainsi que pour suivre les démarches avec votre banque.

Obtenir gratuitement un devis


[1] Source : allodocteurs.fr