Insuffisance cardiaque : une maladie encore trop méconnue Insuffisance cardiaque : environ 1 million de personnes ont un cœur dans l'incapacité d'assumer sa fonction de pompe (©Thinkstock by Getty Images)

Insuffisance cardiaque : une maladie encore trop méconnue

Classé dans : Ma santé | 0

Chaque année, en France, l’insuffisance cardiaque serait à l’origine de près de 73 000[1] décès. Et selon les autorités sanitaires, ce sont plus d’un million de personnes qui seraient touchées. Faisons le point sur cette maladie, la moins « connue » des maladies cardiovasculaires.

Insuffisance cardiaque. Ou, en d’autres termes, l’incapacité du cœur à assumer sa fonction de pompe. Et donc d’assurer les besoins métaboliques du corps et des organes en se retrouvant dans l’impossibilité de correctement les irriguer en sang.

 

Qui est touché par l’insuffisance cardiaque ?

Selon la Fédération Française de Cardiologie, 2,3% de la population adulte seraient insuffisants cardiaque. Et plus on avance en âge, plus les probabilités d’être atteint par cette maladie augmentent : 5 % des plus de 75 ans seraient ainsi concernés.

Autre population à risque, les personnes qui ont été victimes d’un infarctus (plus communément appelé crise cardiaque) ou qui souffrent d’hypertension artérielle.

Pour vous donner une idée, 25% des patients souffrent d’insuffisance cardiaque dans les 4 ans qui suivent une crise cardiaque…

 

Quels sont les symptômes d’une insuffisance cardiaque ?

Ils sont nombreux :

  • Avoir du mal à respirer, particulièrement en position couchée
  • Être essoufflé, que ce soit après un effort ou au repos
  • Prendre beaucoup de poids soudainement
  • Manquer d’énergie, se sentir constamment fatigué
  • Chez les personnes âgées, une désorientation ou des chutes répétitives peuvent également être associées à une insuffisance cardiaque

Dans tous les cas, ces signes doivent vous alerter. Au moindre doute, il est indispensable que vous alliez consulter votre médecin.

 

Une fois l’insuffisance cardiaque découverte, que se passe-t-il ?

Dans un premier temps, le corps médical va en évaluer la gravité. Puis il va rechercher d’éventuels facteurs aggravants (hypertension artérielle, consommation excessive d’alcool, tabagisme, surpoids…)

En fonction des résultats obtenus, il définira le traitementle plus adapté. Il pourra également être amené à prescrire une nouvelle hygiène de vie avec, en point d’orgue, la pratique régulière d’une activité physique adaptée.

 

Est-il possible de souscrire une assurance de prêt immobilier avec une insuffisance cardiaque ?

L’insuffisance cardiaque peut être considérée comme un risque aggravé de santé lorsque vous cherchez à souscrire une assurance pour votre prêt immobilier. Ce qui ne signifie pas pour autant que vous ne puissiez pas en bénéficier. Si la couverture des risques aggravés de santé requiert un haut niveau d’expertise, depuis plus de vingt ans, MetLife en a fait sa spécialité.

 

Bon à savoir

Le saviez vous ? MetLife est LE spécialiste des risques spéciaux et propose des solutions sur mesure aux personnes présentant un risque aggravé de santé comme l’insuffisance cardiaque : son expertise lui permet d’optimiser la tarification en fonction du risque afin de proposer les meilleures garanties au meilleur prix.

Pour en savoir plus, parlez-en avec l’un de nos 5000 courtiers partenaires MetLife. Il vous accompagnera pour trouver le contrat d’assurance adapté à votre profil, ainsi que pour suivre les démarches avec votre banque.

Obtenir gratuitement un devis

 

 

 

 

 

 

 

 

 


[1] Source : Fédération Française de Cardiologie