Nos astuces bricolage pour le quotidien Planter un clou : le b.a.-ba du bricolage (©Thinkstock by Getty Images)

Nos astuces bricolage pour le quotidien

Classé dans : Ma maison | 0

Vous venez d’acheter une maison avec des amis et avant d’effectuer votre déménagement, il vous faut faire quelques simples travaux. Mais patatras… contrairement aux trois Français sur quatre adeptes des travaux manuels, vous faites partie de ceux qui ne savent pas faire la différence entre un marteau et un maillet. Ou qui, à la simple vue d’une boîte à outils, sont pris de vertiges ! Pas de panique, on vous donne quelques trucs et astuces pour appréhender avec assurance les petites réparations du quotidien.

Vous êtes de ceux qui, équipés d’un marteau, avez tendance à confondre vos doigts avec un clou ? Vous n’êtes pas très à l’aise avec un tournevis et sa copine la clé à molette ? Pour vous, une pince à bec, cela doit forcément servir à faire taire les oiseaux qui ont une fâcheuse tendance à vous réveiller (très) tôt le matin ? Alors cet article est fait pour vous !

Pour un démarrage en douceur, on vous donne quelques trucs et astuces pour apprécier à sa juste valeur le plaisir du « faire soi-même ».

 

Planter un clou

Vous vous brisez les doigts à chaque fois que vous plantez un clou ? Pour que vous n’ayez pas  à vous rendre une nouvelle fois aux Urgences la prochaine fois, on vous donne un truc infaillible : servez-vous d’une pince à linge pour maintenir le clou que vous souhaitez planter. Redoutablement efficace.

 

Peindre sans en mettre partout

Avant de peindre un mur, il est indispensable que la pièce soit vidée et que le sol soit protégé par une bâche. A défaut, vous pourrez dire adieu à votre parquet adoré ou à la moquette sur laquelle vous aimez tant vous étendre de tout votre long avec un bon bouquin.

Dans l’idéal, il vous faudra également déloger du mur les interrupteurs et les prises électriques. Trop compliqué ? Contentez-vous de les protéger en les recouvrant avec du scotch de peintre.

Mais la vraie astuce, celle qui change tout, consiste tout simplement à placer un élastique épais autour de votre pot de peinture de manière à ce qu’il vienne encercler le dessus et le dessous. Ainsi, vous pourrez garder les bords dudit pot propres en essuyant votre pinceau sur l’élastique. Fallait juste y penser.

 

L’élastique, c’est fantastique

On vient de le voir, un élastique peut s’avérer être un formidable compagnon lors d’une après-midi peinture. Sachez qu’il pourra également s’avérer fort utile pour vous aider à planter un clou sans abîmer le mur de destination. Comment ? En l’enroulant tout simplement autour du marteau.

 

Dévisser une ampoule récalcitrante

Une ampoule vient de griller dans votre salon. Vous décidez de la changer mais cette dernière refuse obstinément de quitter son applique. La meilleure des solutions pour la ramener à la raison consiste à l’entourer avec une ceinture en cuir puis de l’enserrer doucement. Il ne vous restera plus qu’à la faire tourner délicatement et c’est sans aucune résistance qu’elle finira entre vos doigts.

 

Percer un mur

Attention, là, on commence à tutoyer les étoiles ! Deux ou trois trucs tout de même :
– Avant de commencer le perçage, on vous recommande de vérifier qu’aucun câble électrique ne passe derrière ou dans le mur. Comment ? Tout simplement à l’aide d’un détecteur de câbles électrique ! Disponible dans n’importe quelle enseigne spécialisée, il  vous en coûtera entre 15 et 30 euros en moyenne.

– Vient ensuite le perçage proprement dit. Maintenez fermement votre perceuse dans vos mains puis veillez à bien rester dans l’axe de perforation. Pour ce faire, dosez votre geste afin de conserver une vitesse de rotation lente.

– Autre astuce, commencez par percer un trou de diamètre inférieur à celui que vous souhaitez obtenir. Puis augmentez-le délicatement (en changeant la mèche de votre perceuse) pour parvenir à la taille du trou souhaitée.

– Vous n’avez pas de perceuse ? Excuse refusée : aujourd’hui, les sites de partage pullulent sur internet. Et puis cela fait tellement longtemps que vous voulez accrocher ce tableau au mur…

 

Réparer une fuite d’eau

Allez, on finit en beauté. Vous venez de découvrir une fuite d’eau dans votre logement ? On vous donne la démarche à suivre pour la réparer… provisoirement. En effet, dans la majorité des cas, l’appel à un plombier professionnel sera inéluctable si vous voulez éviter une fuite plus importante.

Première étape : coupez l’alimentation générale en eau de votre logement.

Ensuite, deux possibilités :

  • Votre fuite provient d’un raccordement entre deux tuyaux

Soit elle est due au desserrage de l’écrou qui lie les deux tuyaux, soit elle est la résultante d’un joint d’étanchéité défectueux. Dans le premier cas, il vous suffira de resserrer l’écrou. Dans le second, remplacez simplement le joint.

  • Votre fuite provient d’une fissure sur un tuyau

Utilisez de la bande anti-fuite « spécial tuyauterie » pour colmater la fissure. Pour éviter de vous rater, lisez bien les instructions indiquées sur l’emballage avant de débuter la réparation de votre fuite d’eau.

 

Et si vous passiez maintenant à la décoration de vos différentes pièces maintenant que les travaux sont terminés ? Suivez nos conseils pour bien aménager votre maison et végétaliser votre intérieur !

 

Bon à savoir

Vous êtes un bricoleur confirmé  et vous adoreriez acheter une vieille maison pour la retaper du sol au plancher ? Savez-vous que vous pouvez faire des économies sur votre assurance emprunteur, généralement exigée par les prêteurs pour accorder un crédit immobilier ?

Avec l’assurance prêt immobilier « Super Novaterm Crédit » de MetLife, vous bénéficiez d’une tarification adaptée à votre profil, que vous ayez des problèmes de santé, assuriez un gros capital, pratiquiez un sport à risque ou exerciez une profession spécifique. Un moyen simple d’alléger votre facture.

Pour en savoir plus, parlez-en à l’un de nos 5 000 courtiers partenaires en assurance emprunteur et obtenez un devis personnalisé.

Obtenir gratuitement un devis